Retour

DEFINITION

D’après l’organisation mondiale de la Santé (OMS), le surpoids et l’obésité sont définis comme chez l’adulte par une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui peut nuire à la santé.

L’outil de mesure pour diagnostiquer une obésité est l’indice de masse corporelle (IMC ou BMI). Il correspond au poids (en kg) divisé par la taille (en m) au carré et est exprimé en kg/m2.

Exemple : Poids : 40 kg  Taille : 1.33 m

IMC = 90 / (1.63 x 1.63) = 22.6 kg/m2

 Contrairement à l’adulte, il faudra prendre en compte l’âge de l’enfant et reporter ces données sur les courbes de corpulences présentes dans le carnet de santé (différentes selon le sexe) pour savoir si l’enfant est en surpoids ou en obésité.

 

Courbes d’IMC :

1-s2-0-s0929693x10004185-gr1courbe-corpulence-garcons-1280

Il est essentiel de prendre en compte les courbes de corpulence dans le diagnostic de surpoids ou d’obésité chez l’enfant car la croissance pondérale de l’enfant évolue en 3 phases :

– De sa naissance jusqu’à 1 an, son poids augmente plus que sa taille ; son visage est rond et ses cuisses potelées.

– A partir de 1 an et jusqu’à 6 ans, il va progressivement perdre ses rondeurs et s’affiner. Un enfant de 6 ans, de poids normal, semble d’ailleurs maigre.

– Après ses 7-8 ans, sa courbe de poids remonte, on appelle cela le rebond d’adiposité. Cette période de « rebond » est importante à rechercher pour les pédiatres, car si elle survient précocement, avant l’âge de 6 ans, cela est évocateur d’un risque d’obésité.

Il n’est pas rare que l’obésité de certains enfants ne se voit pas à ses débuts. Il est donc essentiel de surveiller régulièrement l’évolution de la courbe pondérale et de corpulence de l’enfant afin de la dépister au plus tôt.

 
Causes :
Comme chez l’adulte, l’obésité chez l’enfant a pour origine un déséquilibre de la balance énergétique entre les apports alimentaire et les dépenses énergétiques.

Cependant, l’origine de ce déséquilibre est multifactorielle :Sédentarité souvent en lien avec le temps passé devant les écransManque de sommeilFacteurs socio-environnementaux : éducation diététique,  précarité, environnement familial,Facteurs individuels : Age, sexe, hérédité, …Troubles du comportement alimentaire: hyperphagie, tachyphagie, boulimie, compulsions alimentairesFacteurs psychologiques : dépression, stress, anxiété, évènement de vieFacteurs biologiques : maladies endocriniennes, traitements médicaux, perturbation du microbiote­.


Complications :
L’obésité peut entraîner un certain nombre de complications. Chez l’enfant, les conséquences premières sont bien souvent psychosociales : moqueries, faible estime de soi, …Des conséquences directes sur la santé sont aussi fréquentes: problèmes articulaires, essoufflement à l’effort, puberté précoce, pilosité, troubles glycémiques, dyslipidémies, syndrome d’apnée du sommeil…Enfin, à long terme, l’obésité peut entraîner du diabète, des maladies cardio-vasculaire, certains cancers, etc.


Prise en charge :
La principale prise en charge de l’obésité chez l’enfant est médicale.Pour certains cas particuliers, une prise en charge chirurgicale pourra être envisagée. Un webdocumentaire a été réalisé afin de mieux comprendre l’obésité et le surpoids chez l’enfant: cliquez ici pour le visionner.

© CSO - Tous droits réservés